Otarie à fourrure/4

 

précédente - remonter - suivante


Si cette image vous intéresse, contactez-moi

 

Callorhinus ursinus. Le mâle porte avec ostentation de longues moustaches. L'otarie se différencie des phoques par ses oreilles externes. Elle est équipée, pour affronter les plus basses températures, d'un pelage composé d'environ 300.000 poils et duvets pour 6 cm2. Essentiellement pélagique, elle ne revient à terre que pour se reproduire. La population totale est de 2 millions d'individus, dont 1,4 aux îles Pribilof. Le reste est réparti en mer d'Okhotsk, aux îles Kouriles, le long des côtes ouest de la mer de Béring et du Pacifique nord.

 © Yves Vallier 2018 - Toute reproduction interdite